La très Sainte Trinité (CEC)Lire aussi :

La très Sainte Trinité (CEC)

En bref :

 

261 Le mystère de la Très Sainte Trinité est le mystère central de la foi et de la vie chrétienne. Dieu seul peut nous en donner la connaissance en Se révélant comme Père, Fils et Saint-Esprit.

 

262 L'Incarnation du Fils de Dieu révèle que Dieu est le Père éternel, et que le Fils est consubstantiel au Père, c'est-à-dire qu'il est en lui et avec lui le même Dieu unique.

 

263 La mission du Saint-Esprit, envoyé par le Père au nom du Fils (cf. Jn 14,26) et par le Fils "d'auprès du Père" (Jn 15,26) révèle qu'il est avec eux le même Dieu unique. "Avec le Père et le Fils il reçoit même adoration et même gloire".

 

264 "Le Saint-Esprit procède du Père en tant que source première et, par le don éternel de celui-ci au Fils, du Père et du Fils en communion" (S. Augustin, Trin. 15, 26, 47).

 

265 Par la grâce du baptême "au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit", nous sommes appelés à partager la vie de la Bienheureuse Trinité, ici-bas dans l'obscurité de la foi, et au-delà de la mort, dans la lumière éternelle (cf. SPF 9).

 

266 "Fides autem catholica hæc est, ut unum Deum in Trinitate, et Trinitatem in unitate veneremur, neque confundentes personas, neque substantiam separantes: alia enim est persona Patris, alia Filii, alia Spiritus Sancti; sed Patris et Filii et Spiritus Sancti una est divinitas, æqualis gloria, coæterna maiestas" (Symbolum "Quicumque" ).

 

267 Inséparables dans ce qu'elles sont, les personnes divines sont aussi inséparables dans ce qu'elles font. Mais dans l'unique opération divine chacune manifeste ce qui lui est propre dans la Trinité, surtout dans les missions divines de l'Incarnation du Fils et du don du Saint-Esprit.

 


Catéchisme de l'Eglise catholique, 1998