La divinité du Christ dans l’art

La divinité du Christ dans l’art

Représenter le Christ en peinture n'est pas facile, car sa beauté ineffable jaillit de sa divinité.

 

Exprimer la divinité de Jésus peut se faire de manière symbolique :

La divinité du Christ a été représentée par les lettres alpha et oméga, puis par la croix ornée de pierres précieuses.

L'agneau aussi est signe symbolique de la divinité du Christ car dans le livre de l'Apocalypse, l'agneau, c'est le Christ, et il est adoré (Ap 5, 12-14).

 

Les représentations du retour du Christ (l'apparition du Seigneur) au IV° et V° siècle, et les représentations du Christ au jugement dernier, depuis le III° siècle, disent aussi la foi en la divinité du Christ.

Ces représentations inspirent aussi les représentations du Christ en majesté, du Christ triomphant, et les icônes du Pantocrator, précisément positionnées dans les sanctuaires.

Le motif du « Cantique des créatures au Créateur » reprend le thème du « Christ en majesté ».

 

La divinité du Christ est aussi représentée à travers certaines scènes de sa vie terrestre, très expressives dans la peinture, en particulier son baptême au Jourdain, sa transfiguration sur le mont Thabor. Ces œuvres, consciemment placées dans l'abside des églises, disent que la scène évangélique a été interprétée comme une affirmation de la divinité de Jésus.

 

Mais aussi, la représentation de l'Annonciation, de la Visitation, de la Nativité du Christ, etc,  etc, sont autant de représentations de la divinité du Chrsit.

 

Le visage du Christ. Dieu est amour. Les peintres se sont efforcés de peindre cet Amour du Christ à travers la représentation de toutes les autres scènes de l'Evangile, et surtout, à travers son visage.

 


F. Breynaert