Le concile de Chalcédoine (451)Chapitre : Le concile de Chalcédoine (doctrine)

Le concile de Chalcédoine (451)

Le Christ est la vérité sur Dieu et la vérité sur l'homme.

 

Le concile de Chalcédoine précise l'union hypostatique, c'est à dire l'union de la nature humaine et de la nature divine dans une seule personne, le Christ :

« En suivant les saints Pères, nous enseignons tous unanimement

que soit confessé

un seul et même Fils, Seigneur, l'unique engendré,

reconnu en deux natures,

sans confusion,

sans changement,

sans division

et sans séparation.

la différence des natures n'est pas enlevée par l'union, mais au contraire la propriété de chaque nature demeure, et chacune concoure dans une unique personne et une seule hypostase.  » (DS 302)

 

Marie, la vierge, la mère de Dieu, est la garantie de l'identité du Christ :

« En suivant les saints Pères, nous enseignons tous unanimement  
que soit confessé

un seul et même Fils, notre Seigneur Jésus Christ.

Le même, engendré du Père avant les siècles selon la divinité,

[engendré] dans les derniers jours pour nous et pour notre salut,

de Marie la Vierge, la mère de Dieu, selon l'humanité. » (DS 301)

 


A. Gila