Un peuple qui provient de tous les peuples (Benoît XVI)Un peuple qui provient de tous les peuples

Un peuple qui provient de tous les peuples (Benoît XVI)

Le vent et le feu, qui frappèrent la communauté des disciples du Christ rassemblés au Cénacle constituèrent un développement supplémentaire de l'événement du Sinaï et lui donnèrent une nouvelle envergure. [...]

Le nouveau peuple de Dieu, l'Eglise, est un peuple qui provient de tous les peuples. [...]

 

L'Eglise doit toujours redevenir ce qu'elle est déjà: elle doit ouvrir les frontières entre les peuples et abattre les barrières entre les classes et les races. En son sein, il ne peut y avoir de personnes oubliées ou méprisées.

Dans l'Eglise, il n'y a que des frères et des sœurs de Jésus Christ libres.

 


Benoît XVI, Homélie de Pentecôte, 15.05.05