Marie et Joseph, au coeur de la familleChapitre : Doctrine sociale de l'Eglise, la famille

Marie et Joseph, au coeur de la famille

A notre époque, un problème qui interpelle les croyants des différentes religions et les invite à unir leurs efforts est la défense de la famille et de la vie humaine.

Dans chaque pays, l’un après l’autre, nous voyons les valeurs familiales authentiques s’effriter ou même être tournées en dérision par l’introduction de l’infidélité, de la séparation et du divorce.

Certains n’hésitent pas à conférer à la cohabitation entre personnes du même sexe le statut du mariage.

La polygamie obscurcit l’idéal divin originel d’une communauté d’amour entre un homme et une femme.

Les menaces contre la vie ne sont pas moins inquiétantes.

Une mentalité opposée à la vie justifie la contraception, l’avortement et l’infanticide. Elle regarde l’enfant non comme un don de Dieu et la couronne du mariage, mais comme un fardeau non désiré ou au mieux comme un produit de la science et du génie biogénétique, dont on pourrait spécifier les caractères selon les indications de ceux qui donneraient l’ordre de le créer.

Et quand une personne est âgée ou malade, les avocats de l’euthanasie proposent avec arrogance ce qu’ils appellent la mise à mort par pitié.

 

Une réflexion commune sur la Vierge Marie peut aider les membres des différentes religions à atteindre une conception plus haute de la famille et de la vie humaine.

La Sainte Vierge a accueilli le Verbe de Dieu qui s’est incarné en elle, elle l’a porté dans son sein pendant neuf mois, elle l’a donné au monde, l’a nourri et l’a offert en sacrifice pour le bien de tous.

Comme épouse de Saint Joseph, elle fut aimante et obéissante, et elle a été une source de joie pour la Sainte Famille de Nazareth.

 

Lorsque le Pape Jean-Paul II s’est rendu à Nazareth le 25 mars 2000, il a prié pour que tous les croyants puissent

« défendre la famille contre les nombreuses menaces qui pèsent actuellement sur sa nature, sa stabilité et sa mission ».

Il a ajouté :

« Je confie à la Sainte Famille les efforts des chrétiens et de toutes les personnes de bonne volonté pour défendre la vie et promouvoir le respect pour la dignité de chaque être humain ».

 


Cardinal Francis Arinze

 

Chapitre : Doctrine sociale de l'Eglise, la famille