Des théologiens orthodoxes parlent de la virginité de MarieSous-chapitre : Des théologiens orthodoxes parlent de la virginité de Marie

Des théologiens orthodoxes parlent de la virginité de Marie

Les croyants font l'expérience vitale que la douce Marie est « le principe du monde qui se purifie, celle qui purifie »[1].

Cette expérience est fixée dans les écrits des pères de l'Eglise et le dogme de la virginité de Marie, mais le dogme reste en deçà : « le dogme de la virginité permanente est en retard devant l'expérience de ce dogme. » [2]

Ci-dessous, un youtube donne l'hymne "Agni Parthene" (Vierge pure), et nous introduit dans ce climat de prière et d'expérience vitale.

 


[1] P. Florenski, la colonna e il fondamento della verità, Milano, 1974, p. 417-418.

[2] Ibid., p. 430

F. Breynaert

 

Sous-chapitre : Des théologiens orthodoxes parlent de la virginité de Marie