Empreinte virginale et mouvements écologiques Lire aussi :

Empreinte virginale et mouvements écologiques

Jean Paul II demandait :

«  L'empreinte virginale qui marque la création de l'homme (Gn 2,4-7.22-23) et sa recréation dans le Christ, n'a-t-elle aucune inspiration à offrir aux mouvements écologiques de notre temps qui déplorent beaucoup de formes de violence infligées à la création, la dégradation de la nature et la pollution de l'environnement ? »

 

(Jean Paul II, Allocution à Capoue, 24 mai 1992, in Actae Apostolicae 85, (1993) 2)