Conception virginale de Jésus selon les pères de l’Eglise

Conception virginale de Jésus selon les pères de l’Eglise

Marie est vierge en concevant Jésus. On dit en latin : "verginitas ante partum".

 

Significative est la question d'Epiphane :  « Quand et à quelle époque a-t-on jamais osé prononcer le nom de Marie sans tout de suite vous ajouter, si on est interrogé, "la Vierge?" »[1] Dire « Marie la Vierge » équivaut à dire qu'en Jésus-Christ, Dieu est vraiment avec nous et l'un de nous.

 

Intéressante est la représentation de Marie qui conçoit à travers l'oreille, c'est-à-dire par sa foi, à travers l'écoute. Ainsi saint Ephrem en Orient et s. Zénon, évêque de Vérone, en Occident.

Augustin reprendra cette idée théologique avec l'expression célèbre: « prius ment quam ventre concepit », c'est-à-dire : elle a conçut d'abord dans l'esprit (par la foi) avant de concevoir dans le ventre.

 


[1] Epiphane, Haer 78, 6: GCS 111, 456


A. Gila