La date du dogme de l'Assomption : Toussaint 1950

La date du dogme de l'Assomption : Toussaint 1950

Le 1er novembre 1950, la Constitution apostolique « Munificentissimus Deus »[1] est donnée par Pie XII et proclame le dogme de l'Assomption.

 

C'est le jour de la Toussaint (1er novembre), le dogme de l'Assomption a une signification pour la destinée de tous les saints, « l'Agneau sera leur pasteur et les conduira aux sources des eaux de la vie. Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux. » (Apocalypse 7, 17). Marie dans la gloire de Dieu est un signe d'espérance pour tous.

 

C'est en 1950, très peu de temps après la fin de la guerre mondiale et Auschwitz où le corps humain a été si gravement humilié et désacralisé. Et voici que le dogme de l'Assomption proclame le destin surnaturel et la dignité de tout corps humain, appelé par le Seigneur à devenir un instrument de sainteté et à participer à sa gloire.[2]

 


[1] H. Denzinger - A. Schönmetzger, Enchiridion Symbolorum, § 3900-3904

[2] Cf. Jean Paul II, Catéchèse (audience) du 9 juillet 1997, § 5


Extraits de :

Françoise Breynaert, A l'écoute de Marie, préface Mgr Rey, tome II,

éditions du ver luisant, Brive 2007 (diffusion Mediaspaul), p. 185.