L’Immaculée conception combat encore le péché

L’Immaculée conception combat encore le péché

Attention, la doctrine catholique de l'Immaculée Conception ne diminue pas le mérite de Marie, ni sa lutte personnelle contre le mal et le péché.

Le "privilège marial" ne fait pas sortir Marie de notre nature humaine, ni de notre histoire.

 

Le pape Pie IX proclame le dogme de l'Immaculée conception en exaltant « la parfaite sainteté de Marie, son excellente dignité, sa préservation de toute tache du péché et sa glorieuse victoire sur le cruel ennemi du genre humain. »

(Bulle « Ineffabilis Deus » du 8 Décembre 1854) Lire plus...

 

Le pape Pie X évoque clairement la lutte de Marie contre le péché et en fait un motif d'espérance pour chacun de nous : « Mais la Vierge ne laissera pas, de son côté, de nous soutenir dans nos épreuves, si dures soient-elles, et de poursuivre la lutte qu'elle a engagée dès sa conception, en sorte que quotidiennement nous pourrons répéter cette parole : Aujourd'hui a été brisée par elle la tête de l'antique serpent. »

(Pie X, Ad diem illum laetissimum 1904) Lire plus...

 

La liturgie catholique romaine pour la fête de l'Immaculée conception, 8 décembre, donne à lire Gn 3, 9-15.20 qui annonce le combat victorieux du messie et de sa mère sur le mal et son auteur, Satan.

(Missel de Paul VI) Lire plus...

 

Le pape Jean Paul II, s'appuyant sur l'Hymne aux Ephésiens, Genèse 3, 15 et Ap 12, unit le fait que « Marie a été préservée de l'héritage du péché originel » et le fait qu'elle « se trouve située au centre même de cette hostilité, de la lutte qui marque l'histoire de l'humanité sur la terre et l'histoire du salut elle-même. [...] Dans cette histoire, Marie demeure un signe d'espérance assurée. »

(Jean Paul II, Lettre encyclique Redemptoris Mater § 10-11) Lire plus...

 

 


 

Synthèse F. Breynaert