Marie et l'Esprit Saint (Paul VI)

Marie et l'Esprit Saint (Paul VI)

L'intervention sanctificatrice de l'Esprit chez la Vierge de Nazareth a été un moment culminant de son action dans l'histoire du salut.

 

La sainteté originelle de Marie, oeuvre de l'Esprit

Ainsi, par exemple, des Pères de l'Eglise et des Ecrivains ecclésiastiques ont attribué à l'œuvre de l'Esprit la sainteté originelle de Marie, « quasi pétrie par lui et formée comme une nouvelle créature » (74).

 

L'Esprit consacre la virginité de Marie et la rend féconde

En réfléchissant sur les textes évangéliques - « l'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre » (Lc 1, 35), et « Marie (...) se trouva enceinte par le fait de l'Esprit Saint; (...) ce qui a été engendré en elle vient de l'Esprit Saint » (Mt 1, 18, 20) - ils découvrirent dans l'intervention de l'Esprit une action qui consacra et rendit féconde la virginité de Marie (75) et transforma la Vierge en Demeure du Roi ou Lieu de repos du Verbe (76), Temple ou Tabernacle du Seigneur (77), Arche d'Alliance ou de sanctification (78), titres riches de résonances bibliques.

 

Marie, épouse et demeure permanente de l'Esprit

Approfondissant encore le mystère de l'Incarnation, ils virent dans le rapport insondable entre l'Esprit Saint et Marie un aspect conjugal, poétiquement décrit par Prudence: « la Vierge qui n'était pas mariée se maria avec l'Esprit » (79), et ils l'appelèrent Sanctuaire du Saint-Esprit (80), expression qui souligne le caractère sacré de la Vierge, devenue demeure permanente de l'Esprit de Dieu.

 

L'Esprit Saint, source d'où jaillit la plénitude de grâce

Pénétrant plus avant dans la doctrine sur le Paraclet, ils comprirent qu'il est la source d'où jaillit la plénitude de grâce (cf. Lc 1, 28) et l'abondance des dons qui ornent Marie: c'est donc à l'Esprit qu'ils attribuèrent la foi, l'espérance et la charité qui animèrent le cœur dé la Vierge, la force qui encouragea son adhésion à la volonté de Dieu, l'énergie qui la soutint dans la compassion au pied de la Croix (81).

 

L'Esprit Saint inspire le cantique prophétique de Marie

Ils notèrent dans le cantique prophétique de Marie (cf. Lc 1, 46-55) une influence particulière de ce même Esprit qui avait parlé par la bouche des prophètes (84).

 

L'Esprit Saint venu en Marie vient aussi dans l'Eglise

Enfin, considérant la présence de la Mère de Jésus au Cénacle, où l'Esprit descendit sur l'Eglise naissante (cf. Ac 1, 12-14; 2, 1-4), ils enrichirent de nouveaux développements le thème antique Marie-Eglise (83) ; et surtout ils recoururent à l'intercession de la Vierge pour obtenir de l'Esprit la capacité d'engendrer le Christ dans leurs propres âmes, comme l'atteste Saint Ildefonse en une prière surprenante de doctrine et de vigueur:

« Je te prie, je te prie, Vierge sainte: que de cet Esprit qui t'a fait engendrer Jésus je reçoive moi-même Jésus.

Que mon âme reçoive Jésus par cet Esprit qui a fait que ta chair a conçu ce même Jésus. [...]

Que j'aime Jésus en cet Esprit dans lequel tu l'adores toi-même comme ton Seigneur, et tu le contemples comme ton Fils. » (84)

 


Notes :

74. Concile Vatican II, Constitution dogmatique sur l'Eglise Lumen Gentium, n. 56: AAS 57 (1965), p. 60, et les auteurs cités à cet endroit à la note 176.

75. Cf. St Ambroise, De Spiritu Sancto 11. 37-38: CSEL 79, pp. 100-101 ; Cassien, De incarnatione Domini II, cap. II CSEL 17, pp. 247-249; St Bède le vénérable, Homelia I, 3 CCL 122, p. 18 et p. 20.

76. Cf. St Ambroise, De institutione virginis, cap. XII, 79; PL 16 (éd. 1880), 339; Epistula 30, 3 et Epistula 42, 7 : ibid., 1107 et 1175; Expositio evangelii secundum Lucam X, 132 ; S Ch 52, p. 200; St Proclus de Constantinople, Oratio I, 1 et Oratio V, 3 : PG 65, 681 et 720; St Basile de Séleucie, Oratio XXXIX 3 : PG 85, 433 ; St André de Crète, Oratio IV PG 97, 868; St Germain de Constantinople, Oratio III, 15 PG 98, 305.

77. Cf. St Jérôme, Adversus Iovinianum I, 33 : PL 23, 267; St Ambroise, Epistula 63, 33: PL 16 (éd. 1880), 1249: De Institutione virginis, cap. XVII, 105: ibid., 346; De Spiritu Sancto III, 79-80: CSEL 79, pp. 182-183; Sedulius, Hymnus « A solis ortus cardine », vv. 13-14. CSEL 10, p. 164 ; Hymnus Acathistos, str. 23: éd. I. B. Patra, Analecta Sacra, I, p. 261 ; St Proclus de Constantinople, Oratio I, 3 : PG 65, 684; Oratio II, 6 : ibid., 700; St Basile de Séleucie, Oratio IV: PG 97, 868; St Jean Damascène, Oratio IV, 10 : PG 96, 677.

78. Cf. Sévère d'Antioche, Momilia 57: PO 8, pp. 357-358; Hésychius de Jérusalem, Homilia de sancta Maria Deipara PG 93, 1464; Chrysippe de Jérusalem, Oratio in sanctam Mariam Deiparam, 2 : PO 19, p. 338 ; S. André de Crète, Oratio V : PG 97, 896; S. Jean Damascène, Oratio VI, 6 PG 96, 672.

79. Liber Apotheosis, vv. 571-572: CCL 126, p .97.

80. Cf. St Isidore, De ortu et obitu Patrum, cap. LXVII, 111 PL 83, 148; St Ildefonse, De virginitate perpetua sanctae Mariae, cap. X : PL 96, 95; St Bernard, In Assumptione B. Virginis Maries, Sermo IV, 4 : PL 183, 428; In Nativitate B. Virginis Mariae: ibid., 442; St Pierre Damien, Carmina sacra et preces II, Oratio ad Deum Filium : PL 145, 921 ; Antiphona « Beata Dei Genitrix Maria » : Corpus antiphonialium officii, éd. R. J. Hesbert, Rome 1970, vol. IV, n. 6314, p. 80.

81. Cf. Paul Diacre, Homilia I, In Assumptione B. Mariae Virginis : PL 95, 1567. De Assumptione sanctae Mariae Virginis attribué à Paschase Radbert, nn. 31, 42, 57, 83: éd. A. Ripberger, in « Spicilegium Friburgense », n. 9, 1962, pp. 72, 76, 84, 96-97; Eadmer de Cantorbéry, De excellentia Virginis Mariae, cap. IV-V: PL 159, 562-567; St Bernard, In laudibus Virginis Matris, Homilia IV, 3: Sancti Bernardi Opera, éd. J. Leclercq-H. Rochais, vol. IV, Rome 1966, pp. 49-50.

82. Cf. Origène, In Lucam Homilia VII, 3 : PG 13,1817; S Ch 87, p. 156; St Cyrille d'Alexandrie, Commentarius in Aggaeum prophetam, cap. XIX : PG 71, 1060; St Ambroise, De fide IV, 9, 113-114: CSEL 78, pp. 197-198; Expositio evangelii secundum Lucam II, 23 et 27-28: CSEL 32, IV, pp. 53-54 et 55-56; Sévérien de Gaoala, In mundi creationem oratio VI, 10: PG 56, 497-498; Antipater de Bostia, Homilia in Sanctissimae Deiparae Annuntiationem, 16: PG 85, 1785.

83. Cf. Eadmer de Cantorbéry, De excellentia Virginis Mariae, cap. VII: PL 159, 571; St Amédée de Lausanne, De Maria Virginea Matre Homilia VII : PL 188, 1337 ; S Ch 72, p. 184.

84. De virginitate perpetua sanctae Mariae, cap. XII : PL 96, 106.


Paul VI, Lettre apostolique Marialis cultus, §26