L’Immaculée, don du Père au Fils

L’Immaculée, don du Père au Fils

Adrienne von Speyr (1902-1967) contemple le mystère de la rédemption de Marie dans le contexte du don trinitaire :

 

« Il convient que le Père et l'Esprit fassent voir au Fils dès le début l'efficacité de la Croix.

Voici alors que là tout près il y a la Mère, comme un don que le Père et l'Esprit font au Fils, comme si la Mère, en tant qu'instrument imaginé en vue de la rédemption, représentât une espèce d'avance,  d'acompte.

Le Père et l'Esprit montrent au Fils l'avantage du chemin qui lui est proposé : il s'agit de la rédemption anticipée de la Mère en vue de la Croix.

C'est un acte salvateur qui provient de la souffrance du Fils sur la Croix mais qui est agencé de manière telle que le Fils reçoit par anticipation à travers son acte cette Mère qui le concevra sans péché [...].

Marie, dans le mystère de son immaculée conception, se place à un point crucial de la vie trinitaire, parce qu'elle est donnée autant du Fils au Père que du Père au Fils :  il y a toutefois une préséance au Père, qui donne Marie au Fils afin que son œuvre puisse débuter. Marie est pensée et créée autant grâce à la Croix qu'en vue de la Croix. »

 

 


Adrienne von Speyer (1902-1967)

 

Adrienne von Speyer, Maria nella redenzione, Jaca Book, Milano 2001, p. 33.