Jésus aime le Père

Jésus aime le Père

La relation de Marie avec Dieu le Père est la conséquence de la relation de Jésus avec Dieu le Père. C'est pourquoi nous commençons par méditer cette relation de Jésus avec le Père.

 

Toute la vie de Jésus est essentiellement tournée vers le Père.

A sa naissance, les anges chantent la gloire de Dieu (Lc 2, 14).

Quand il a douze ans, il rappelle à ses parents qu'Il se doit aux affaires de son Père (Lc 2, 49).

Plus tard, il passe ses nuits vers son Père, alors que tout le monde le cherche (Mc 1, 35-36). Sans cesse, il rappelle qu'il cherche, avant tout, la gloire du Père (Jn 11, 4).

Avant de mourir, Il glorifie son Père : Père, l'heure est venue, glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie (Jn 17, 1).

Au matin de la résurrection, Il refuse à Marie Madeleine de le retenir, car Il se doit avant tout de monter vers le Père (Jn 20, 17). Le Ressuscité apporte au Créateur la réalisation parfaite de son œuvre de création, et la vie de l'homme, c'est de glorifier Dieu.

Et glorifier Dieu, c'est lui dire tout simplement comme Jésus : J'aime le Père (Jn 14, 31).

 

 


Extrait de l'homélie du Père Alain Quilici, op, mardi 5° semaine de Pâques, Missel Ephata, Fayard, 1988, II, p. 744.