L’Immaculée et Dieu le Père, dans la dynamique du donLire aussi :

L’Immaculée et Dieu le Père, dans la dynamique du don

Jean-Paul II dit que Dieu, qui crée par amour, est «Donateur du don», parce que « là où se trouve l'amour, il y a le don»[1]. Créer signifie donc donner existence par amour. Seul celui qui aime crée. Dieu qui est éternel aime et crée éternellement. Son amour est éternel.

 

C'est justement à la lumière de cet amour éternel que nous pouvons approfondir la signification du mystère de la Conception Immaculée de Marie qui dévoile le don et la volonté créatrice de Dieu le Père[2].

 

En suivant cette voie Jean-Paul II affirme que Marie, dans sa Conception Immaculée est «chef d'œuvre de Dieu le Père»[3]. Ceci veut dire que l'Immaculée est «la créature idéale comme Dieu l'a rêvée»[4]. Le projet créateur originel, jaillissant de l'éternel amour divin, se réalise en Marie grâce au Père miséricordieux qui crée et justifie gratuitement.

 

Ainsi, le mystère de l'Immaculée manifeste la grandeur de la justice et de l'amour de Dieu  le Père et Créateur, qui ne permet pas que soit détruit le don de la création  par le péché et par l'injustice humaine.

 


[1] Jean-Paul II, La création et don de l'Amour de Dieu, audience générale du 13 décembre 1978

[2] Cf. J. Kumala, La prospettiva trinitaria del mistero dell'immacolata concezione di Maria, dans T. SIUDY (par), La Vergine Maria nel magistero di Giovanni Paolo II, PAMI, Città del Vaticano 2007 pp. 72-73

[3] Jean-Paul II, Marie, Image de l'Eglise, Angelus du 11 décembre 1983

[4] Jean-Paul II, L'Immaculée a partagé notre condition humaine, audience générale du 7 décembre 1983


Extraits de : Bogus?aw Gil MIC, L'Immaculée conception de Marie dans la perspective du don, dimension culturelle, biblique et théologique, Copyright © 2012 ; Pères Mariens Rwanda, p. 97-98