Sainte Marie, mère de la providence (Liturgie)

Sainte Marie, mère de la providence (Liturgie)

Sous ce titre, on célèbre le rôle que Dieu, dont la providence jamais ne se trompe en ses desseins (collecte) a confié à la Vierge Marie d'être:

- la mère du Christ (Prière sur les Offrandes)

- la mère prévoyante des hommes « que le Christ en croix lui a recommandé » (Préface) ;

- la femme attentive (Préface) qui à Cana a prié son Fils...

A l'image de Dieu, qui ne peut oublier son peuple, bien mieux : qui le console comme une mère, la Vierge Marie nous prend en pitié, intercède pour nous, vient en aide à tous les besoins de l'Eglise, nous remplit de consolation.

Introduction du missel à la messe votive

« Sainte Marie, mère de la providence »

 

La messe votive, « Sainte Marie, mère de la providence » propose l'évangile de Cana  (Jn 2, 1-12) et les prières eucharistiques (adressées à Dieu le Père) ci-dessous :

 

Antiennee d'ouverture (Is 49, 15)

"Est-ce qu'une femme peut oublier son petit enfant,

ne pas chérir le fils de ses entrailles ?

Même si elle pouvait l'oublier,

moi, je ne t'oublierai pas",

dit le Seigneur tout puissant.

 

Prière sur les Offrandes

Reçois favorablement, Seigneur, les offrandes de ton Eglise ;

Par l'intercession de la mère de ton Fils,

Nous attendons de cette eucharistie d'obtenir miséricorde

Et de recevoir, en temps voulu, la grâce de ton secours.

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

 

Préface

 

Vraiment, il est digne et juste de te rendre gloire,

de t'offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu,

à toi, Père saint, Dieu éternel et tout-puissant.

 

Selon le dessein de ta providence,

la Vierge Marie a conçu de l'Esprit Saint,

et enfanté Jésus, le Sauveur du monde.

 

Aux noces de Cana, elle a prié son Fils pour les nouveaux époux

et il a accompli le premier de ses signes :

l'eau, changée en vin, réjouit les convives

et les disciples ont cru en leur Maître.

 

Et maintenant qu'elle règne à la droite de son Fils,

elle vient en aide à tous les besoins de l'Eglise,

et elle est proche de chacun de nous,

mère prévoyante et attentive de tous les enfants

que le Christ en croix lui a confiés.

 

C'est pourquoi avec tous les anges et tous les saints,

nous chantons l'hymne de ta gloire, et sans fin nous proclamons : Saint !

 


Messes en l'honneur de la Vierge Marie n° 40