Le rôle maternel de Marie selon Vatican II

Le rôle maternel de Marie selon Vatican II

Le concile met l'accent sur le "rôle (latin : munus) maternel de Marie" (LG 60). Il parle aussi d'une "coopération maternelle" (LG 61).

 

Cette coopération maternelle de Marie à l'œuvre du salut n'est autre que son intime et parfaite communion à tous les mystères de son Fils:

« En concevant le Christ, en le mettant au monde, en le nourrissant, en le présentant dans le Temple à son Père, en souffrant avec son Fils qui mourait sur la croix, elle apporta à l'œuvre du Sauveur une coopération absolument sans pareille par son obéissance, sa foi, son espérance, son ardente charité, pour que soit rendue aux âmes la vie surnaturelle. C'est pourquoi elle est devenue pour nous, dans l'ordre de la grâce, notre Mère. » (LG 61)

 

Ensuite, le texte conciliaire met en lumière l'extension de sa maternité:

« A partir du consentement qu'elle apporta par sa foi au jour de l'Annonciation et qu'elle maintint dans sa fermeté sous la croix, cette maternité de Marie dans l'économie de la grâce se continue sans interruption jusqu'à la consommation définitive de tous les élus. En effet, après son Assomption au ciel, son rôle (munus) dans le salut ne s'interrompt pas: par son intercession répétée elle continue à nous obtenir les dons qui assurent notre salut éternel. Son amour maternel la rend attentive aux frères de son Fils dont le pèlerinage n'est pas achevé, ou qui se trouvent engagés dans les périls et les épreuves, jusqu'à ce qu'ils parviennent à la patrie bienheureuse. » (LG 62)

 

Le fait que ce rôle ne s'interrompe pas dans le temps et nous concerne aujourd'hui découle du fait que Marie est unie au Christ : subordonné au Christ, ce rôle est donc second, mais il est aussi emporté dans la dimension supra-temporelle du Christ : ce rôle dure encore aujourd'hui.

« Ce rôle subordonné (munus subordinatum) de Marie, l'Eglise le professe sans hésitation; elle ne cesse d'en faire l'expérience; elle le recommande aux cœur des fidèles pour que cet appui et ce secours maternels les aident à s'attacher plus intimement au Médiateur et Sauveur. » (LG 62)

 


Abréviation :

LG = Vatican II, Constitution dogmatique sur l'Eglise, Lumen gentium.

P. Lethel