Giotto : L’adoration des magesVoir aussi le chapitre : L'adoration des mages (Panorama)

Giotto : L’adoration des mages

 

"Dès que le gothique apparaît, avec les miniaturistes français, le visage s'anime et la bouche s'étire dans un sourire. A un renouveau des formes répond une harmonie des mouvements où gestes, regards et corps semblent communier dans un rythme nouveau."*

 


*Michel Herubel, La peinture gothique I, Editions rencontre Lausanne, 1965, p. 72-78