Les vierges noires

Les vierges noires

La raison de l'existence des vierges noires est largement inconnue.

 

Noires à cause du procédé de fabrication :

- Lors des croisades prêchées par Urbain II à Clermont Ferrand (France), les chevaliers auraient ramené un bois noir précieux: l'ébène qui aurait servit pour la sculpture des statues.

- En Auvergne (France), le bois séjournait longtemps dans l'eau des tourbières pour se raffermir avant d'être travaillé. Telle est l'explication la plus probable de la Vierge noire de Vassivière. Voir la photo (cliquez).

 

Certaines de ces vierges noires ne l'étaient pas été à l'origine : la fumée des cierges, le vieillissement du bois, la peinture des restaurateurs expliquent leur couleur actuelle.

Par exemple ainsi, en 1945, à Dijon, une restauration de la statue de Notre-Dame-du-Bon-Espoir permit de découvrir ses couleurs d'origine, qui la faisaient ressembler à la très grande majorité des Vierges occidentales: une jeune femme au teint rose et aux yeux bleus.

 

Certains auteurs pensent que certaines statues ont été volontairement noircies afin de rappeler la guérison d'un aveugle (aveuglement physique et spirituel). L'exemple de Vassivière pourrait aussi correspondre :  en 1547, Pierre Gef, un marchand, passait et maudissait la mère de Jésus, c'est alors qu'il devint aveugle. Se repentant, il salue la Vierge et retrouve la vue...

 

Une ressemblance avec des déesses anciennement vénérées ?

Certains auteurs, constatant qu'il y a des vierges noires mais qu'il n'y  a pas de Christ noir, imaginent que les missionnaires de la région auraient fait ressembler la Vierge Marie aux déesses locales afin d'attirer les populations au culte chrétien. Cette théorie est fragile est appelle deux observations :

- Premièrement, il est très facile de trouver une continuité entre une déesse de la fécondité et la mère de Jésus : toutes les deux ont un enfant dans les bras ou sur les genoux. Toutes les deux évoquent le don inestimable de la vie.

- Deuxièmement, la religion nouvelle ne dépend pas de la religion ancienne, il y a au contraire une grande rupture !

Les déesses sont passionnées, la Vierge Marie est pure.

Les déesses appartiennent à des religions où l'humanité tente d'expliquer ce qui dépasse sa technique et sa connaissance, et où le rapport aux déesses est souvent un marchandage avec des forces occultes.

La Vierge Marie appartient à une religion révélée, où un évènement crée la surprise et ouvre à la transcendance. La Vierge Marie appelle à la confiance envers Dieu, un Dieu personnel et non pas une force de la nature.

Marie est une créature, elle n'est pas une déesse, elle est mère de Dieu non pas par sa propre nature mais parce que Dieu descend et s’incarne en elle.

 


Synthèse F. Breynaert