Marie trône de la Sagesse (XI° - XII° siècle) La Sagesse et Marie trône de la sagesse (Ecriture sainte)

Marie trône de la Sagesse (XI° - XII° siècle)

 

En Europe occidentale, l'époque romane, au XI° et XII° siècles, représente Marie comme «Vierge de MAJESTÉ» ; assise comme une reine sur son trône, car elle porte assis sur son genou gauche le Roi du Monde et de l'Univers : Jésus, le FILS de Dieu.

On l'appelle aussi  «Sedes Sapientiae», expression latine qui signifie : le trône de la Sagesse. La Vierge est assise sur un trône et sert elle-même de trône à son Fils, lui qui est la Sagesse du Père.

 

L'exemple du tympan de Notre-Dame-du-pré.

- Notre-Dame-du-pré (Donzy le prè, Nivernais, France), fut construite dans la première moitié du 12è siècle. Le tympan du portail représente la Vierge assise tenant l'Enfant nimbé sous un dais porté par des colonnettes sculptées et évoquant la Jérusalem céleste. Voir l'œuvre : cliquez. A sa droite, le prophète Isaïe tenant un phylactère et une palme. A sa gauche, un ange.

La référence au prophète Isaïe doit ici être comprise en lien avec l'une de ses prophéties messianiques, notamment Isaïe 9, 5-6 :

« Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné, il a reçu le pouvoir sur ses épaules et on lui a donné ce nom: conseiller merveilleux, Dieu fort, Père à jamais, Prince de Paix, pour que s'étende le pouvoir dans une paix sans fin sur le trône de David et sur son royaume, pour l'établir et pour l'affermir dans le droit et la justice. »

(Is 9, 5-6)

 

Le récit de l’Annonciation à Marie exprime l’accomplissement de cette prophétie en Jésus. En effet, l’ange Gabriel dit :

« Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David […] et son règne n’aura pas de fin »

(Lc 1, 32-33)

 

Le récit de Noël, les anges louaient Dieu en disant :

« Gloire à Dieu au plus haut des cieux et sur la terre paix aux hommes objet de sa complaisance ! »

(Lc 2, 14)

 

La naissance de Jésus est cause de paix.

La tradition chrétienne, dans la liturgie de Noël, donne les titres de Isaïe 9, 5 au Christ.

 

Le tympan que nous montrons rappelle tout cela avec  le prophète Isaïe, la Vierge portant son Fils comme sur un trône pour qu'il règne avec la Sagesse divine, et l'ange qui annonce la paix.

 

Autres exemples :

 

- Dans la cathédrale de Solsona (Espagne, pays catalan), la Vierge à l'Enfant trônant, ou Vierge du cloître, XII° siècle (hauteur 1, 05m). - Voir l'œuvre : cliquez. Sculptée dans la pierre. Oeuvre proche de celles du maître Gilabertus. La pierre est ciselée très finement pour former des vêtements somptueux, et des tresses souples. Le Christ bénit, il siège royalement sur sa mère Marie, ainsi devenue trône de la Sagesse. La Vierge Marie présente l'enfant, elle porte une couronne et un sceptre royal en tant que mère du Christ roi.

 

- La Vierge romane en bois dans le village de La Garde-Adhémar et son église du XII° siècle, Saint-Michel (qui domine toute la vallée du Rhône du haut de son éperon rocheux.) La Vierge présente au monde son Fils Jésus qui bénit de la main droite et tient le Livre de l'autre (cliquez pour voir).


- La Vierge romane du Mont-Cornadore (cliquez pour voir), nom de la butte où fut construite l'église de St Nectaire (Auvergne). La polychromie est du 15è siècle.

 

- La Vierge romane de Claviers (Moussages, Auvergne) « la plus belle Vierge polychrome de Haute-Auvergne » (cliquez pour voir)

 

- Notre Dame d'Orcival (Auvergne), qui fait l'objet d'un pèlerinage.

Voir la statue (cliquez).

Découvrir le sanctuaire et le pèlerinage (cliquez).

 

- Notre Dame de Roc-Amadour (Rocamadour) (Auvergne), qui fait l'objet d'un pèlerinage.

Voir la statue dans son cadre (cliquez).

Gros plan sur la statue (cliquez).

Pèlerinage et prières à Notre Dame de Roc-Amadour (cliquez).

 

- « Vierge à l'enfant » provenant du Forez. Musée du Louvre, Paris. C'est une sculpture sur bois. Regarder l'audiovisuel du Louvre présentant cette Vierge à l'enfant (cliquez).

 


Synthèse F. Breynaert

 

La Sagesse et Marie trône de la sagesse (Ecriture sainte)