Noces de Cana, catacombes d’Alexandrie vers l’an 200

Noces de Cana, catacombes d’Alexandrie vers l’an 200

 

Nous avons ici la première véritable représentation des Noces de Cana :

A gauche, une figure très détériorée et repeinte plus tardivement porte le sigle « IC » : il s'agit du Christ qui fait probablement le geste de la bénédiction.

A côté, les traces de deux autres figures, l'une d'elle porte l'inscription « HA?IA MAPIA» (Sainte Marie).

A l'opposé de la scène, une figure avec l'inscription ?AI?IA, les serviteurs.

Au centre, c'est une scène de banquet avec un groupe d'hommes et de femmes qui mangent assis par terre. Il y a tous les éléments et tous les personnages principaux du récit évangélique.

 

La scène suivante, séparée de la première par un arbre, représente la multiplication des pains et des poissons.

Un autre arbre sépare la troisième scène dans laquelle trois personnages dans un cadre champêtre mangent étendus par terre. L'inscription, bien conservée, dit clairement qu'ils mangent les « eulogies » du Christ : une expression qui, à Alexandrie en particulier, indiquait le pain et le vin eucharistiques.

 

Ainsi la scène des noces de Cana où l'eau est changée en vin est-elle rapprochée de la multiplication des pains et de l'Eucharistie (cf. Jn 6).

Sainte Marie (HA?IA MAPIA) est située, comme dans l'évangile (Jn 2), en vis à vis de Jésus et des serviteurs, à Jésus elle dit  : - "Ils n'ont plus de vin", et aux serviteurs elle dit : - "Faites tout ce qu'il vous dira".

 


Bibliographie : Cf. M. SORANZO, Iconografia delle nozze di Cana, in "Theotokos", Anno VII - 1999- n. 1, p. 165-193

 


 

F. Breynaert

Extrait de : F. BREYNAERT, "A l'écoute de Marie, Brive 2007" tome 1, p. 166-168