Les icônes attribuées à saint Luc

Les icônes attribuées à saint Luc

La tradition attribue à saint Luc les trois premières icônes de ma Vierge, d'où découleraient les trois principaux types d'icônes :

- Le premier appartient au type de l'Oumilénié ou Eléousa.

- Le second est du type de l'Hodighitria (celle qui conduit au chemin, à savoir vers le Christ qui, selon ses propres paroles, est « le chemin, la vérité et la vie ».

- Le troisième type ne nous est connu que par des suppositions : ce serait la vierge sans l'Enfant, dans l'attitude de la supplication, tournée en prière vers son Fils, comme dans la Deesis.

 

Dans l'Eglise russe, une dizaine d'icônes sont attribuées à saint Luc. Par ailleurs, il y en aurait huit à Rome et treize au mont Athos.

On ne peut soutenir qu'elles proviennent de la main de saint Luc lui-même. Mais elles seraient en quelque sorte des reproductions de modèles faits par celui-ci.

 


Ephrem Yon, Philippes Sers éditeur, Les saintes icônes, une nouvelle interprétation,

Paris 1990, p. 102