Icône de l’Ascension, Novgorod, Russie, fin XV°Avec cette icône, lire la liturgie byzantine de l'Ascension

Icône de l’Ascension, Novgorod, Russie, fin XV°

 

Voir aussi l'icône de l'Ascension du Christ (Novgorod, Russie, fin 15e siècle).

 

http://www.pagesorthodoxes.net/fetes/images/ascension.jpg

Comprendre le lien entre l'Ascension du Christ et la Pentecôte, descente de l'Esprit Saint :

Primitivement, après la fête de Pâques, les chrétiens célébraient une fête unique s'étendant sur une période de cinquante jours et qu'ils appelaient la Pentecôte.

Le Christ, exalté dans la gloire, et capable désormais de répandre l'Esprit Saint sur toute chair. « Et maintenant, exalté par la droite de Dieu, il a reçu du Père l'Esprit Saint, objet de la promesse, et l'a répandu. » (Ac 2, 33).

Par la suite, à cause de l'évolution liturgique, qui précise le thème de chaque fête commémorée, on sépare la Résurrection, l'Ascension le 40° jour et la descente du Saint Esprit le 50° jour.

 

Observer la présence de la Vierge, dans l'Ecriture et sur l'icône :

Il est probable que la présence de la Vierge au centre de la composition vienne du récit de la Pentecôte à proprement parler, où sa présence est explicitement mentionnée, tandis qu'elle ne l'est pas à l'Ascension. Debout, et les paumes des mains ouvertes, la Vierge adopte la position de l'Orante. Elle est, par excellence, celle qui accueille l'Esprit de Dieu. Elle est au centre de l'Eglise qui prie pour recevoir l'Esprit Saint.

En revanche, les apôtres ont les yeux fixés au ciel (Ac 1, 10), ils lèvent les mains en signe d'étonnement ou de frayeur devant le caractère étonnant de l'Ascension.

 

Les deux anges et leur message :

Deux anges vêtus de blancs se tiennent aux côtés de la Mère de Dieu et s'adressent à chacun des deux groupes d'apôtres en montrant du doigt le christ élevé en gloire.

Ils leurs disent les paroles de l'Ecriture.

Pour l'un : « Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous ainsi à regarder le ciel? »

Pour l'autre :  « Celui qui vous a été enlevé, ce même Jésus, viendra comme cela, de la même manière dont vous l'avez vu s'en aller vers le ciel. » (Actes 1, 11)

 


Ephrem Yon, Philippes Sers éditeur, Les saintes icônes, une nouvelle interprétation, Paris 1990, p. 241.

 

Avec cette icône, lire la liturgie byzantine de l'Ascension