Documentaires marials

Documentaires marials

Les films documentaires commencent au temps du cinéma muet, noir et blanc :

E. Thévenon, « Pèlerinage national à Lourdes », Gaumont 1903.

Alice Guy Blaché, « le monastère de Montserrat », Gaumont 1906.

La production augmente jusqu'aux années 50, et baisse dans les années 60 (7) et 70 (5), pour remonter dans les années 80 (35, surtout grâce au phénomène de Medjugorje) et dans les années 90 (92).

Don Bosco multimedia produit des courts métrages au caractère catéchétique, pouvant être comparés à des bandes dessinées (Our Lady of Guadalupe 1977 ; Our Lady of Fatima 1978...).

Citons encore :

Jacques Celef, « Marie, fille de Nazareth », 1965.

Jean Whalen, « Fatima, le miracle du soleil » 1983 (documentaire sur Fatima).

Jakov Sedlar, « Gospa », USA 1995. Ce film donne une place très limitée aux apparitions et messages de Medjugorje, mais fustige les violations des droits de l'homme par l'autorité communiste.

Ana Cristina Fernandez, « La force des visions », 1996 (paru sur la chaîne ARTE), évoque Fatima, Lourdes, Escorial.

Perdo Coreo Martins, « Senhora aparecida », 1994, sur des formes de dévotions populaire au Portugal (paru sur la chaîne ARTE).

Jürgen Hille, « Marie moderne », 1997, sur Marie dans l'art contemporain et la photographie (paru sur la chaîne ARTE)..

Etc...

 


Cf. Jean ROTTEN, campus.udayton.edu/mary/resources/french/cinema.pdf