Angelus Silesius, Pèlerin chérubinique,1657

Angelus Silesius, Pèlerin chérubinique,1657

Angelus Silesius est un protestant devenu catholique. Mystique authentique, il s'exprime en vers dans «  Pèlerin chérubinique », daté de 1657.

Il voit en Marie, Mère de Dieu, le symbole de l'âme mystique, mais sans pour autant réduire Marie à un symbole, Marie est un modèle réel, historique :

 

Je dois être Marie, et enfanter Dieu,

S'il faut qu'il m'accorde la béatitude éternelle

(Angelus Silesius,  Pèlerin chérubinique  I, 24)

 

Si ton âme est servante, et pure comme Marie,

Elle doit à l'instant être enceinte de Dieu .

(Angelus Silesius,  Pèlerin chérubinique  II, 104)

 

Dis, femme révérée, ce qui t'a fait choisir,

Pour concevoir et enfanter Dieu. N'est-ce pas l'humilité ?

Dis s'il en est autrement ? Que moi aussi sur terre,

Je puisse devenir servante, épouse et mère de Dieu.

(Angelus Silesius,  Pèlerin chérubinique  III, 3)

 


Cf. Pierre Lorson sj, Notre Dame dans la littérature allemande, dans Hubert du Manoir, Maria, tome 2, Beauchêne Paris 1952, p. 77