Antoine Nobre (Portugal, 1867-1900)

Antoine Nobre (Portugal, 1867-1900)

Impératrice du ciel qui s'élève au-delà de l'espace,

De la Nation dont la terre est un petit village

Et dont l'Etoile du matin n'est qu'un simple hameau !

...

Femme âgée de vingt siècles,

Et toujours d'une éblouissante jeunesse,

Par les rues du ciel tu passes, ceignant la tunique...

...

O Vierge Puissante ! O Vierge très Clémente !

O Vierge Souffrante !O Vierge Protectrice !

O Vierge Compatissante ! O Vierge très Parfaite !

Vierge des Vierges ! Ma Mère ! Notre Dame !

 

Imperatriz do Céu, que para Além se alteia,

A Naçao de que a terra è uma pequena aldeia,

e simplex logarejo a Estrella da manhâ !

...

Mulher com vinte séculos de edade

E sempre linda mocidade

Pelas ruas do céu, passas, cingindo a tunica...

...

O Virgem Poderosa ! O Virgem Clementissima !

O Virgem Soffredora ! O Virgem Protectora !

O Virgem Piedoza !O Virgem Perfeitissima !

O Virgem das Virgens ! Minha Mâe ! Nossa Senhora !

 


Antoine Nobre (1867-1900), « A Nossa Senhora ». Cité dans « Notre Dame dans la Littérature portugaise » par Marie Dulce Leao, r.s.d., dans Hubert du Manoir, Maria, tome 2, Beauchêne, Paris 1952, p. 265