Centro Aletti : L'AnnonciationApprofondir avec :

Centro Aletti : L'Annonciation

 

 

 

 

L'ange porte l'annonce de l'Incarnation du Verbe de Dieu, nouvelle Torah, Verbe éternel, Fils de Dieu.

La Vierge Marie tient une pelote pourpre qui symbolise le fait qu'elle tisse le corps du Christ. (Les récits apocryphes racontent qu'elle tissait la pourpre du voile du temple, maintenant, elle tisse le corps du Christ, Temple céleste.)

Exemple 1 : Eglise inférieure de San Pio da Pietrelcina. San Giovanni Rotondo (FG), Italie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Vierge Marie tient les mains levées, non pas dans la position de l'orante, mais comme pour se rendre à Dieu et lui dire, c'est à toi, Seigneur, de prendre la première place dans ma vie. Sur Marie repose la colombe de l'Esprit Saint : l'incarnation unit l'humanité mortelle à l'amour immortel.

Exemple 2 : Notre Dame, santé des malades (Annonciation), Chapelle de l'hôpital Beata Mª Ana delle Hermanas Hospitalarias, Madrid, Espagne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ange l'a quitté et Marie est seule, elle pèse dans son cœur les paroles qui lui furent dites. C'est pourquoi elle tient une main sur la poitrine en serrant le rouleau de la Parole et de l'autre main elle tient son manteau sur son sein, comme pour accompagner le mystère du Verbe qui prend chair en elle.

Exemple 3 : Chapelle des Sœurs de la Charité de S. Vincent de Paul. Fiume, Croatie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le quatrième exemple est offert à la contemplation de moniales. La Vierge Marie tisse à la Parole de Dieu un corps.

Le fleuve est -selon saint Ephrem - la parole de Dieu, source primordiale de tout le créé, et source aussi de notre purification et de notre baptême.

Le Christ est représenté comme un agneau, il prend sur lui la violence que depuis le meurtre d'Abel les hommes se renvoient les uns aux autres.

Exemple 4 : Eglise du Sacré Coeur de Jésus. Ortì (RC), Italie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans ce 5° exemple, Marie semble jouer de la harpe. Elle vibre au Verbe fait chair, représenté par un rouleau d'Ecriture. Elle est en syntonie avec la Parole de Dieu et suit l'indication de l'ange en allant chez Elisabeth.

Exemple 5 : Annonciation et Visitation. Eglise des Ursulines, Vérone, Italie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Annonciation (sur l'arc) peut être mise en relation avec la Croix (dans le chœur, ou abside). « En entrant dans le monde, le Christ dit: Tu n'as voulu ni sacrifice ni oblation; mais tu m'as façonné un corps. Tu n'as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour les péchés. Alors j'ai dit: Voici, je viens... » (Hébreux 10, 5-7, lecture du jour de l'Annonciation - rite romain) : le Oui du Christ précède le Oui de Marie. En s'incarnant, le fils de Dieu en accepte toutes les conséquences, y compris le refus des hommes.

Exemple 6 : Chapelle du cœur miséricordieux de Jésus, Vepric, Croatie.

 

 

L'Annonciation (sur l'arc) conduit à la Résurrection (dans le chœur ou abside).  Jésus, le fils de l'homme, a du mourir pour entrer dans la mort où gisait l'homme. Par la volonté du Père, Jésus le fils de l'homme ressuscite et emporte les hommes dans sa sainte résurrection, car Dieu s'est fait homme afin que l'homme entre dans la vie divine.

Exemple 7 : Eglise de San Pasquale, Bari - Italie.

 

 

 

 

 

 

 


Le «Centro Aletti» de l’Institut Pontifical Oriental a pour but de valoriser la rencontre entre l’Orient et l'Occident chrétiens, il travaille notamment avec le père Marko Ivan Rupnik le père Tomáš Špidlík. Cf. http://www.centroaletti.com

Synthèse F. Breynaert