Pourquoi comparer Marie à l'arche ?